Score amont

Évaluation de l'origine des matières premières utilisées dans l'emballage

Incorporation de matières premières recyclées (A)

L'intégration de matières premières recyclées permet d'éviter l'extraction de matières premières vierges, en donnant une seconde vie aux matériaux. D'un point de vue environnemental, c'est l'option la plus intéressante. Pour chaque matériau, le taux d'incorporation moyen est utilisé :

Matériaux

Taux d'incorporation

Acier

51%

Aluminium

44%

Verre

61%

Carton / papier

66%

Plastique — Bouteille PET transparente

25%

Plastique — Autre

0%

Autres matériaux (bois, liège, cire, etc.)

0%

Source : ADEME. (2017, mai). Bilan National du Recyclage 2005-2014.

Lorsque l'information est disponible, on utilisera le taux d'incorporation communiqué par la marque. Par exemple, certaines bouteilles d'eau sont fabriquées à 100% à partir de plastique recyclé, on utilisera donc ce pourcentage à la place de la moyenne du secteur (25%).

Matière première renouvelable & durable (B)

Pour les matériaux renouvelables, des labels de durabilité permettent de garantir une gestion plus respectueuse de ressources, en garantissant par exemple le reboisement des forêts (FSC) ou en réduisant les émissions de gaz à effet de serre (BonSucro). Les labels pris en compte sont :

  • FSC : pour les emballages issus du bois (papier, carton, kraft, etc.)

  • BonSucro : pour les emballages en plastique issus de la canne à sucre

Matière première renouvelable (C)

Les matériaux renouvelables utilisés pour l'emballage alimentaire sont :

  • Le bois (carton, papier, kraft, bois)

  • Le plastique biosourcé, fabriqué à partir de production agricole, sans ressource fossile

Matière première non renouvelable (D)

Les matières premières dites "non renouvelables" sont celles dont les stocks mettent plusieurs millions d'années à se reconstituer : ce sont donc à l'échelle humaine des ressources finies.

Dans l'alimentaire, on distingue 5 matériaux non renouvelables :

  • Les plastiques (issus du pétrole)

  • Les métaux (aluminium, acier)

  • Le verre (sable)

  • La céramique (argile)

  • La cire (issue du pétrole)

Score Amont

Pour calculer le score amont, on attribue des points en fonction de l'origine des matières premières, de l'option la plus favorable (matière première recyclée) à l'option la plus défavorable (matière première non renouvelable).

Matière première

Ratio

Recyclée

1

Renouvelable et durable

0.75

Renouvelable

0.5

Non renouvelable

0

Le score amont correspond à la somme des points accordés. Il s'exprime sur 100.

score=A1+B0.75+C0.5+D0score = A*1+B*0.75+C*0.5+D*0

AA le % d'incorporation de matières premières recyclées BB le % de matière première renouvelable et durable CC le % de matière première renouvelable non durable DD le % de matière première non renouvelable

La somme des 4 origines possibles (A, B, C, D) doit toujours être égale à 100%

Synthèse par matériaux

Matériaux

Recyclée (A)

Renouvelable & durable (B)

Renouvelable non durable (C)

Non renouvelable (D)

Score Amont

Acier

51%

0%

0%

49%

51

Aluminium

44%

0%

0%

56%

44

Verre

61%

0%

0%

39%

61

Brique (type Tetra Pak)

0%

46%

29%

25%

49

Brique biosourcée

0%

75%

0%

25%

56

Multicouches

0%

0%

0%

100%

0

Carton

66%

0%

34%

0%

83

Carton FSC

66%

34%

0%

0%

92

Carton recyclé

100%

0%

0%

0%

100

Papier / Kraft

66%

0%

34%

0%

83

Bois

0%

0%

100%

0%

50

Liège

0%

0%

100%

0%

50

Cire

0%

0%

0%

100%

0

Céramique

0%

0%

0%

100%

0

Plastique, Bouteille PET

25%

0%

0%

75%

25

Plastique, Bouteille rPET

100%

0%

0%

0%

100

Plastique biosourcé

0%

0%

100%

0%

50

Autre plastique

0%

0%

0%

100%

0